BUSCEMI. Village Musèe

Buscemi, en province de Siracuse, est un petit village du haut plateau hybléen, situé à 761 mètres au-dessus du niveau de la mer. Enraciné sur une butte, il apparait comme un grand théâtre naturel dominant la vallée de l’Anapo, entouré par les vestiges de l’ancienne Akrai, de Casmene et de la nécropole de Pantalica.

Les racines historiques de Buscemi s’enfoncent dans la protohistoire et remonte à la période byzantine où s’est formé un gros agglomérat troglodytique sur le versant où se situe aujourd’hui Buscemi.

C’était Edrisi (1100-1166) un célèbre géographe arabe, qui nous a fourni les premières notices historiques de Buscemi en le citant sous le nom de Qal’at Abi Samah, la forteresse de Abu Samaha ou de celui du grain de beauté. Le village a été ensuite dénommé Abu Xamah, Abuxama et après corrigé en Abisama. Il a été finalement latinisé par les Normands en Buxemma et Bussema. Sa reconstruction, après le tremblement de terre du 1693, dans le même lieu marque le début de l’histoire contemporaine de Buscemi avec ses monuments, exemples d’architecture religieuse, laïque et baroque.



                    


       Eglise Mère (XVIII siècle)



Eglise de Saint Sébastien (XVIII siècle)


   Eglise de Saint Antoine (XVIII siècle)

Copyright © Museo “ I luoghi del lavoro contadino”. Tutti i diritti riservati. All Rights Reserved.